Aller au contenu

Dossier : Vous achetez, vous construisez / Financement

Prêts réglementés

Avant de vous engager, faites-vous établir un plan de financement par l'ADIL ; elle vous indiquera les conditions d'obtention et les caractéristiques des prêts en vigueur.

Prêt à taux zéro (PTZ)

Comparaison des différents prêts réglementés

Tableau comparatif des différents prêts réglementés

 

Prêt à taux zéro
(PTZ)

Prêt accession sociale
(PAS)

Prêt conventionné

Prêt épargne logementPrêt accession Action LogementPrêt Agrandissement Action Logement
Conditions d'accèsRessources inférieures à un certain plafondRessources inférieures à un certain plafondSans conditions de ressources Être titulaire d’un Plan épargne logement 
  • Être salarié d’une entreprise du secteur privé de 10 salariés et plus
  • Ressources inférieures à un certain plafond
  • Être salarié d’une entreprise du secteur privé de 10 salariés et plus
  • Être propriétaire occupant
  • Être titulaire d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux
  • Ressources inférieures à un certain plafond
Pour quel types de dépenses ?
  • Achat ou construction d’un logement neuf en tant que résidence principale 
  • Achat et réhabilitation d’un logement ancien (uniquement dans une commune située en zone B2 ou C)
  • Achat ou construction d’une résidence principale 
  • Travaux dans le logement occupé
  • Achat ou construction d’une résidence principale 
  • Travaux dans le logement occupé
  • Achat ou construction d’une résidence principale
  • Travaux dans la résidence principale
  • Achat ou construction d’une résidence principale 
  • Achat d’un logement neuf
  • Achat d'un logement ancien HLM
  • Achat en Bail réel solidaire (BRS) dans le neuf ou l'ancien
  • Accession sociale à la proriété dans le neuf dont le PSLA
  • Agrandissement
  • Travaux d’agrandissement par addition
  • Travaux d’agrandissement par surélévation
  • Travaux de mise en état d’habitabilité de locaux qui n’étaient pas destinés à l’habitation

Les travaux doivent conduire à une création de surface habitable 

Durée

20 à 25 ans (période de différé puis période de remboursement du prêt)Entre 5 et 30 ansEntre 5 et 35 ans2 à 15 ansLibre, dans la limite de 25 ans
  • Libre, dans la limite de 25 ans 

Montant minimum

-

4 000 €4 000 €-  

Montant maximum

Entre 20 et 40 % du coût total de l’opération selon la nature du logement et sa situation géographiqueJusqu’à 100 % du coût de l’opérationJusqu’à 100 % du coût de l’opération92 000 €40 % du coût total de l’opération (sauf vente HLM et acession en Bail réel soclidaire) dans la limite de 40 000 € 20 000 €

Taux d'intérêt

0 %Fixe ou variable
Plafonné entre 2,30 et 2,75 % selon la durée du prêt

Attention : ces taux sont susceptibles d’évoluer en fonction du taux de référence publié par la SGFGAS. 
Fixe ou variable
Plafonné entre 2,30 et 2,75 % selon la durée du prêt

Attention : ces taux sont susceptibles d’évoluer en fonction du taux de référence publié par la SGFGAS. 
Dépend de la période à laquelle le PEL a été souscrit 0,5 %0,5%

Prêteur

Banque ayant signé une convention avec l’ÉtatBanque ayant signé une convention avec l’ÉtatBanque ayant signé une convention avec l’ÉtatBanque Action LogementAction Logement

Principaux avantages

Absence de taux d’intérêtRéduction de certains fraisSans condition de ressourcesPrime d'ÉtatTaux d’intérêt avantageux
  • Taux d’intérêt avantageux
  • Peut couvrir jusqu’à 100% de l’opération (ycompris honoraires et diagnostics)
Cumulable avec d’autres prêts / aides ? OuiNon cumulable avec un prêt immobilier classiqueNon cumulable avec un prêt immobilier classiqueOui OuiOui

Cet article vous a-t-il été utile ?

caractères

Ignorer

Les autres articles de "Financement"

  • Devenir propriétaire

    Vous envisagez de devenir propriétaire de votre logement. Avant d'acheter, calculez le coût réel de votre projet en tenant compte de vos ressources actuelles et futures.

  • Frais annexes

    La réussite de votre projet d’accession à la propriété dépend avant tout de la viabilité de votre montage financier. Sachez évaluer le coût réel de votre projet en prenant en compte tous les frais annexes qu'il entraîne.

  • Assurance emprunteur

    Une assurance emprunteur sera demandée par l'établissement prêteur pour financer votre projet avec un prêt immobilier.

  • Aides

    L'aide personnalisée au logement ou l'allocation logement vous permet de réduire vos dépenses de logement en vous allégeant de certaines charges.

  • Aides à l'habitat accordées par les collectivités locales

    Vous pouvez consulter, pour chaque collectivités territoriales, les aides accordées aux particuliers en matière d’accession à la propriété et maîtrise des dépenses de l’énergie.

  • Contrat de crédit immobilier

    Vous avez besoin d'un ou plusieurs prêts pour financer votre achat immobilier. Tout savoir sur le contrat de prêt (taux fixe ou taux variables), le déblocage des fonds et le remboursement du prêt.

Retour en haut de page